YOM & QUATUOR IXI Illuminations

Si le terme « Illumination » va chercher dans un lexique sacré, voire religieux en rapport avec les thématiques qui inspirent Yom actuellement, ce projet est devenu, au fur et à mesure de son élaboration, un travail plus général sur la lumière et toutes les formes qu’elle peut revêtir.

Ce répertoire a été composé par Yom dans les forêts du Lot sur les contreforts du Massif Central, entre la fin de l’hiver et le début du printemps, dans un état de totale solitude propice au mysticisme et à la spiritualité. La lumière naturelle y était d’une beauté saisissante, sans cesse changeante, faisant fluctuer les états émotionnels en fonction des degrés de luminosité. Comme en écho à Hanoucca (fête juive des lumières), souvenir lointain d’un Stettl à jamais disparu mais que la mémoire peut rappeler à tout moment, dans un rayon de soleil qui réchauffe, un clair de lune glacial, dans un éclair de soir d’orage ou à la lueur vacillante d’une bougie. « Illuminations » est comme le pouvoir de l’esprit à faire réapparaître dans des fulgurances mentales des mondes engloutis, ni vraiment réels, ni vraiment imaginaires.

Pour incarner ces « Illuminations », et comme une suite logique à son travail d’écriture pour cordes commencé avec le Silence de l’Exode, le quatuor à cordes s’est très rapidement imposé à Yom, de par les possibilités sans borne qu’il offre dans l’exploration des textures sonores.

Et pour donner à ce projet une grande liberté musicale aussi bien qu’une identité forte, Yom a fait appel au quatuor IXI, quatuor d’excellence fondé en 1994 par le violoniste Régis Huby et l’altiste Guillaume Roy, rejoints par les frères Théo et Valentin Ceccaldi issus de la jeune et extrêmement talentueuse génération de musiciens de jazz contemporain. Une association de talents détonante et exigeante propice à toutes les expérimentations.

La connivence de Yom à la composition et de Régis Huby et Guillaume Roy aux arrangements font d’«Illuminations» une oeuvre oscillant entre musique classique occidentale, musique contemporaine et musiques modales d’Europe de l’Est et du Moyen Orient. Oeuvre dans laquelle on pourra relever les discrètes influences de Pergolèse, Jean Sébastien Bach, Ligeti, Chostakovitch et entendre la clarinette hybride et reconnaissable entre mille de Yom.

Enfin, « Illuminations » ne saurait exister sans une création lumière originale, confiée à Matthieu Ferry, éclairagiste et scénographe qui apporte son regard et sa grande expérience du théâtre et de l’opéra.
 

YOM

clarinettes, compositions

Quatuor IXI

Régis Huby, violon, arrangements - Théo Ceccaldi, violon

Guillaume Roy, alto, arrangements - Valentin Ceccaldi, violoncelle

 

Matthieu Ferry, lumière

 

Création dans le cadre de la résidence de Yom à L’apostrophe, Scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise.

"Illuminations" a reçu le soutien de l'Adami.