YOM & BAPTISTE-FLORIAN MARLE-OUVRARD Prière

Pour ce duo inédit clarinette et grandes orgues, Yom, spécialiste des musiques juives ashkénazes, s’est associé à Baptiste-Florian Marle-Ouvrard, titulaire du grand orgue de l’Église Saint-Eustache, le plus grand de France, et concertiste international en plus d’être musicien d’Office.

Yom, profondément aimanté par les vibrations mystiques des lieux de culte quels qu’ils soient, avait depuis longtemps le désir de marier sa clarinette à cet instrument chargé d’histoire.

Leur rencontre va bien au delà d’une simple confrontation ou comparaison entre musiques sacrées chrétienne et juive.

Les deux protagonistes se nourrissent de leur culture respective et s’enrichissent de leurs différences, à l’image de cette prière traditionnelle juive, Eyli Ato, scandée par la clarinette « klezmer » et soudain transformée par l’orgue en une fugue à cinq voix dans la pure tradition de Jean Sébastien Bach.

Le répertoire, majoritairement constitué de compositions de Yom, est conçu comme un recueil de prières musicales et d’offrandes sonores.

Au travers de ce répertoire, c’est au sacré en tant que sentiment humain le plus universel que le duo s’intéresse, à celui qui nous fait nous poser des questions, qui soulève le doute pour nous rendre meilleurs, qui fait naître la magie au cœur des choses. Comme une offrande, comme une prière qui ne demanderait rien et ne s’adresserait à personne, comme un petit rituel simplement destiné à célébrer modestement la vie.

Yom, clarinette, composition, arrangements

Baptiste-Florian Marle-Ouvrard, orgue, arrangements

Création dans le cadre de la résidence de Yom à L’apostrophe, Scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise.