Clarinettiste virtuose et inspiré, « d’origine klezmer » comme il aime à se définir, Yom n’a eu de cesse d’explorer nombre d’esthétiques musicales et d’offrir sa relecture de la musique klezmer. 

Du traditionnel aux musiques électroniques, en passant par le rock ou l’americana, sans parler de formes totalement inclassables, cet insatiable touche à tout en quête d’absolu ne perd cependant jamais de vue sa vision de la musique, l’approche de l’âme humaine, un besoin d’universalité et de spiritualité qui le conduisent depuis quelques années à s’inspirer des musiques sacrées pour faire évoluer son langage. Une sorte de fil rouge, au long duquel on trouve son duo avec Wang Li ainsi que « Le Silence de l’Exode », et qui mènera en 2017 vers deux nouvelles créations, « Prière » et « Illuminations ». De nouvelles étapes sur un chemin encore à parcourir. 

 

Concerts

Bandsintown

News